L'expérience

























Et n'est-ce que ce qui reste ?
De la violence sans fard de l'expérience
Ce qui reste, drainé par l'oubli et par son langage
N'est-ce qu'une perte ?
Le film de quelques mots, traîtres, infatués
Là pour jeter au visage du monde
Le voile inconsistant de l'ingratitude à soi
Et le temps
Où sont toutes ces strates de réel
Qui se sont tant entrechoquées contre ma peau
M'ont tant donné à retordre leur fil
M'ont tant donné à ordonner leur chaos
Quelques mots qui racontent
Une ombre
La sensation de brûlure d'un pari perdu
Une existence, une existence
Ramenée au fatras poli d'une formule
Au passé
L'affreuse ride au front du passé
Je me suis donc perdue, celle qui devait survivre
Arrimée à des barges mal dessinées
Je ne lui sais pas gré, pas gré
Elle s'efface dans la mièvrerie des verbiages
L'expérience laisse quelques traces au fond des pupilles
Délitée au présent par le pouvoir corrupteur des mots








Octobre 2016