Calcifiée




Chaque nouvel an, à redécouvrir l'erreur
Le corps s'emmêle
Le froid allonge les lignes qui semblaient finies
Mais qui ne le sont pas
Dans l'arrière-cour des faits se massent les contusions
Micro-climats discrets mais obstinément usants
Des petits dépôts calcaires impromptus sur les soupirs
Bilans, check-up, respiration profonde
Des analyses dehors-dedans
Des seuils antalgiques et des pensées anti-inflammatoires 
Pour effacer
Du recul
De la commémoration
De la négociation à tout va
L'habitacle renforcé uniquement pour les jours de grêle

Il
Pleuvra plus longtemps
Chaque
Matin
Que
La douleur insidieuse
Crée avec la générosité de ses doigts débonnaires

Se résigner à soi
C'est le travail








Octobre 2011